Article 

A la découverte de Bandiougou Fadiga, auteur de ses débuts face à Metz

Publié le vendredi 18 septembre 2020 à 11:55 par Noreaga
Aperçu pour la première fois en Ligue 1 lors de la réception du FC Metz hier, Bandiougou Fadiga a profité de ses premières minutes avec l'équipe première du PSG pour se signaler. Présentation.

Intégré au PSG avec le reste de la génération 2001

Après avoir tapé ses premiers ballons du côté du club d'Issy-les-Moulineaux, le jeune Bandiougou Fadiga s'engage en faveur du Paris-Saint-Germain durant l'été 2013. Alors âgé de douze ans, il fait partie des quelques joueurs qui sont amenés à intègrer le centre de pré-formation un an à l'avance, même s'il effectue la majeure partie de la saison avec l'équipe U13 parisienne. Ce n'est qu'un an plus tard qu'il fait la découverte des grands terrains avec l'équipe U14 alors dirigée par l'ancien de la maison Saad Ichalalène.

Aux côtés des autres membres de la génération 2001 (les Mbe Soh et autres Zagre), ce gabarit fluet à l'aisance technique et au sens du jeu déjà intéressants pour son jeune âge s'épanouit d'abord dans une position de meneur de jeu, bien qu'il lui arrive aussi d'intégrer un milieu à trois à la faveur des changements de dispositif. Après une année U15 au cours de laquelle il est convoqué avec la sélection d'Île-de-France pour les interligues, l'espoir d'Issy conclut ses trois années de centre de pré-formation avec brio, des progrès satisfaisants qui lui permettent d'intégrer le centre de formation l'année suivante.

Une année 2017 qui lui permet de s'imposer en U17

Été 2016, Fadiga intègre le groupe U17 de Laurent Huard. Dans un secteur fourni et en proie à la concurrence de joueurs plus âgés voire internationaux (Adli, Gomes) il n'apparaît que peu durant sa première saison à ce niveau, quand bien même on a déjà le temps de l'apercevoir durant la Al Kass Cup 2017. La saison 2017/2018 est celle qui lui permet de véritablement enchaîner les matchs. Utilisé essentiellement à un poste de milieu relayeur (auquel il se fixera les années suivantes) il connaît des débuts quelque peu timorés, lui qui souffre encore d'un retard dans son développement physique.

Ce qui ne l'empêche pas de monter progressivement en puissance et de devenir un des éléments les plus utilisés au terme de l'exercice. Une fin de saison plus difficile à encaisser l'amène pourtant à partir plus souvent dans un rôle de remplaçant, d'autant plus qu'il subit la montée en puissance des jeunes, dont la concurrence d'Aouchiche et Ruiz. Ainsi, c'est sur le banc qu'il verra les phases finales et l'élimination de son équipe en demi-finale face à Rennes (0/3). Pour autant, cette première saison complète à ce niveau laisse entrevoir de belles promesses.

Un milieu modelé par Motta 

L'année 2018/2019 est celle de la découverte de l'équipe U19, nouvellement coachée par Thiago Motta. Parmi les choix forts du coach transalpin figure notamment l'avènement du jeune Bandiougou qui effectue ses grands débuts en Youth League dans la peau d'un titulaire. S'il est de l'équipe qui se prend une raclée à Liverpool (2-5), cela n'étiole ni la confiance du jeune parisien ni celle du technicien italien à son égard. Le PSG finit ses cinq derniers matchs de poules invaincu, dont des victoires 5-2 à Naples et 3-2 face aux Reds à domicile, se qualifiant ainsi pour les barrages.

Des rencontres que Fadiga débute dans leur majorité, une considération qui atteste de ses nombreux progrès effectués cette saison-là, lui qui affine de plus en plus son profil de milieu relayeur aux prises de balle tranchantes, au sens du jeu naturel et à la disponibilité prometteuse.  Malgré la non-qualification du PSG pour les playoffs et un temps de jeu amoindri par la montée en puissance de Ruiz, Fadiga est récompensé pour cette saison pleine d'espoirs par un contrat professionnel signé durant l'été 2019, lui qui est alors âgé de dix-huit ans.

Une dernière saison gâchée par une blessure

La saison d'après se révèle plus compliquée. Grandement freiné par une blessure et victime de l'éclosion de certains de ses partenaires moins âgés (Aouchiche, Ruiz, Simons voire Kamara et Michut) Fadiga joue peu, apparaissant trois fois en Youth League en début de saison, beaucoup moins souvent que l'an passé en championnat, et pas du tout en Gambardella. Une situation compliquée qui sonne alors comme un coup d'arrêt pour un joueur dont on attendait qu'il s'impose comme un des cadres de la saison.

Alors qu'on évoquait il y a encore quelques temps un départ en prêt ou en transfert pour un joueur à deux ans du terme de son contrat et de plus pas convié à la reprise du groupe professionnel, Fadiga a profité des défections et du départ d'Adil Aouchiche pour frapper à la porte du groupe de Thomas Tuchel. Conforté par les prestations de son jeune élément à l'entraînement, l'entraîneur allemand lui a permis de faire ses grands débuts avec son club formateur. Pour enfin prendre son envol et laisser tous ses soucis de côté ? C'est en tout cas tout ce qu'on lui souhaite.

Nos autres présentations des jeunes du PSG intégrés ou proche de rejoindre le groupe professionel du PSG :

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

jeudi 15 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux